Cette institution remontant au 14e siècle abrite la 1ère collection de cartes géographiques au monde ainsi 12 millions d’ouvrages imprimés et 250 000 manuscrits. 

Bibliothèque Nationale de France

Bibliothèque royale, puis impériale avant de devenir nationale, la Bibliothèque Nationale de France a pour mission de rassembler et de conserver tout ce qui est édité en France, quel que soit le support afin de le mettre à disposition des chercheurs et professionnels.

La loi fait, en effet, obligation aux éditeurs de remettre à la Bibliothèque Nationale de France plusieurs exemplaires de leur production.

Le dépôt obligatoire est une source d’enrichissement considérable pour la bibliothèque et, pour les éditeurs, auteurs ou artistes, l’assurance de passer ainsi à la postérité.
La Bibliothèque Nationale de France s’inscrit au coeur d’un réseau d’échange et de collaboration avec les bibliothèques et centres de recherche tant en France qu’à l’étranger.

Depuis l’ordonnance de Montpellier édictée par François ler en 1537, cette obligation s’est progressivement étendue des livres à toute production imprimée en France (périodiques, gravures, affiches, partitions musicales…), puis, à partir de 1925, à d’autres types de supports et de procédés techniques (photographies, films, phonogrammes…) et, depuis 1992, aux documents informatiques et multimédia.
Après de nombreuses pérégrinations dans les demeures royales, la bibliothèque s’installe définitivement à Paris en 1570, et investit en 1720 les locaux actuels du quadrilatère Richelieu. En 1868 est inaugurée la Grande Salle des Imprimés construite par Labrouste, modèle d’architecture métallique du Second Empire.

Trop à l’étroit dans ses murs depuis un quart de siècle, du fait de l’accroissement de plus en plus rapide de ses collections et du développement de la recherche, la Bibliothèque, implantée rue de Richelieu, éprouvait des difficultés à remplir ses missions.
En 1988 était décidée la création d’un bâtiment nouveau dans le Xllle arrondissement sur le site maintenant appelé François-Mitterrand. Avec près de 3600 places de lecture, ce nouveau bâtiment accroît considérablement les capacités d’accueil de l’établissement.

Depuis l’invention de l’imprimerie au XV ème siècle et grâce au dépôt légal ainsi qu’aux achats, dons et échanges, le département des Imprimés compte aujourd’hui environ 12 millions de volumes parmis lesquels deux Bibles de Gutenberg.

La nouvelle bibliothèque François Mitterrand consiste en :

  • des salles de lecture ouvertes à un public, qui depuis longtemps ne pouvait plus fréquenter la Bibliothèque Nationale (toute personne âgée de 16 ans ou plus).
    Ce niveau a ouvert en décembre 1996. Il comprend 1600 places de lecture et offre une collection en libre accès actuellement d’environ 180 000 ouvrages.
  • une bibliothèque de recherche. Celle-ci comprend 2000 places de lecture pour la consultation des collections acquises par dépôt légal (10 millions de volume), collections de livres imprimés, périodiques et collections audiovisuelles.

Parmi les collections spécialisées prochainement réorganisées à la Bibliothèque Richelieu :

  • La 1ère collection de cartes géographiques au monde.
  • La plus riche collection au monde d’estampes et photographies : 12 millions de gravures, 2 millions de photos.
  • 250 000 manuscrits parmis lesquels des manuscrits sur papyrus de la Mer Morte ainsi que des enluminures (évangéliaire de Charlemagne, Bible de Charles le Chauve, le Psautier de St Louis…).
  • 600 000 Monnaies et médailles
  • Antiquités
  • Musique et arts lyriques

Adresse

Quai François Mauriac
75013 Paris
Tel : 01 53 79 59 59

Pour s’y rendre

Métro : 

Métro : ligne 6, Quai de la gare, ligne 14 Bibliothèque nationale

Bus : 62, 89

Horaires

Site Mitterrand

Ouvert du mardi au samedi : de 10h00 à 20h00

Le dimanche : de 12h00 à 19h00

Site officiel 

https://www.bnf.fr/fr/francois-mitterrand