Musée Jacquemart-André

Le luxueux hôtel particulier que se firent construire fin XIXe siècle le collectionneur Edouard André et son épouse Nellie Jacquemart, accueille aujourd’hui le visiteur à même de découvrir ces merveilles de la Renaissance Italienne, de l’Ecole Flamande et de l’Ecole Française du 18ème siècle.

Le Musée Jacquemart-André, qui était par le passé la résidence d’Edouard André et son épouse, loge une collection merveilleuse d’objets d’art. Edouard André était un officier des gardes et l’un des hommes les plus populaires à la cour impériale.

En 1869, il construisit une belle résidence pour lui-même dans cet élégant boulevard nouvellement créé par Haussmann. En 1871, il est devenu un collectionneur assidu d’objets d’art. Une décennie plus tard, il épouse le peintre parisien bien connu Nellie Jacquemart, dont l’oeil expert fait d’elle une compagne idéale dans sa recherche du rare.

Leur collection inclut des tapisseries, des couvertures, des meubles et des manuscrits mais principalement des peintures et la sculpture. Après la mort de son mari en 1894, Nellie Jacquemart a continué à rassembler des objets. Elle visite des endroits tels que l’Inde, l’Egypte et la Grèce à la recherche de nouvelles acquisitions. À sa mort en 1914, la collection a été léguée à l’Institut De France à la condition que ce musée soit créé. Le Musée, tout comme la collection Frick à New York, présente sa collection dans un manoir privé magnifique de la fin du 19è siècle.

Ce palais somptueux, propriété de l’Institut De France, permet au visiteur de découvrir des secteurs magnifiques et intimes. Ils sont caractéristiques d’Edouard André et de son épouse, Nellie Jacquemart : grandes salles de réception, escalier monumental, jardin d’hiver, appartements privés, « musée italien »…

Uni par leur passion pour l’art, ils ont recueilli une des collections privées les plus belles en France, concernant plus particulièrement la Renaissance italienne, les grands peintres flamands et l’école française du 18è siècle. Les plafonds de l’escalier et des trois des salles de ce musée sont décorés de fresques de Tiepolo.

Ses contemporains français du dix-huitième siècle sont accrochés dans les salles du rez-de-chaussée aussi bien que son camarade vénitien, Canaleno.

La collection contient plusieurs Rembrandt et, le meilleur de tout, le génie des quinzième et seizième siècle italiens dans des oeuvres de Bonicelli, Donatello, Mantegna et Uccello, l’art Flamand des oeuvres de Memling, Massys et Van Dyck, les peintures hollandaises de Hals, Rembrandt et Ruisdael, et les peintures françaises de Lancret, Chardin, Boucher, Fragonard et David.
Sur l’escalier, on trouve la fresque de Tiepolo représentant la réception de Henri III à Venise.

Un audioguide, disponible en six langues, est librement donné au visiteur. Il présente l’histoire et les oeuvres d’art du musée. Unique à Paris, cette visite est un complément essentiel à celle du Louvre. Situé dans la salle décorée des tapisseries et d’un plafond de Tiepolo, le Café Jacquemart-André offre une nourriture légère et d’excellente qualité, du déjeuner à la fermeture.

Adresse

158 Boulevard Haussmann
75008 Paris

Tel : 01 45 62 11 59

Pour s’y rendre

Métro : ligne 9 Saint-Philippe-du-Roule

RER A : Charles-de-Gaulle.

Bus : 22, 43, 52, 28, 80, 84, 83, 93, 54

Horaires 

Le Musée Jacquemart-André est ouvert tous les jours, toute l’année de 10h00 à 18h00.

Le Café Jacquemart André est ouvert tous les jours de 11h45 à 18h00.

La Librairie et la Boutique sont ouverts de 10h00 à 18h00.

Site officiel 

https://www.musee-jacquemart-andre.com